EN BREF...

Egypte: Un financement de la BID à hauteur de 12,7 milliards de dollars

Hala el Saeed, ministre égyptienne de la Planification et du développement économique, et le gouverneur égyptien du groupe de la Banque islamique de développement (BID), viennent de révéler que le partenariat de développement distingué de l’Égypte avec la banque avait permis de financer 338 projets pour un montant total de 12,7 milliards de dollars. Confirmation au cours de réunions avec un certain nombre de responsables de la banque pour discuter de l’activation du rôle de l’Égypte dans les organes affiliés de la banque, ainsi que des mécanismes de promotion des liens de coopération entre Le Caire et le groupe BID.

L’expérience de la stratégie de développement de l’Égypte ainsi que la mise en œuvre de la première phase du programme national de réformes économiques et sociales et les réformes structurelles, législatives et organisationnelles adoptées par l’État au cours des dernières années ont été examinées au cours des discussions. Pour rappel, l’Egypte est classée 3ème parmi les pays bénéficiaires des allocations financières de la société. La ministre, qui a rencontré Ayman Sejiny, PDG de la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD pour Islamic Corporation for the Development of Private Sector), n’a pas manqué de souligner que l’Égypte contribue à l’ICD avec un total d’environ 25 millions de dollars et a salué le rôle de premier plan de la société dans le soutien au développement économique dans les pays membres.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.