EN BREF...

Mali: La Cedeao suspend la junte au pouvoir

Après le deuxième coup d’État de l’armée malienne, lundi 24 mai 2021, et que la Cour constitutionnelle a nommé le colonel Assimi Goita, nouveau président du pays, les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont décidé de suspendre le Mali des institutions de la zone. Confirmation à Accra de Shirley Ayorkor Botchwey, ministre ghanéenne des Affaires étrangères, qui a précisé que la suspension prend effet immédiatement jusqu’à la date limite de fin février 2022, date à laquelle ils sont censés passer le relais à un gouvernement démocratiquement élu. Aussi, il a été révélé que les chefs d’État intiment que le Mali veille à ce qu’un Premier ministre civil soit nommé pour former le prochain gouvernement dans les prochains jours.
A noter que le président par intérim Bah N’daw et le Premier ministre Moctar Ouane ont été libérés trois jours après avoir été arrêtés et contraints de démissionner lors de ce second coup de force en 9 mois.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.