Entreprise

Mobile Banking: un nouveau créneau pour la marque

Ces dernières années, Wari a multiplié ses partenariats pour renforcer ses services dans la banque mobile. Un secteur à forte croissance sur le continent.

Le partenariat noué avec le hub de transfert d’argent et de paiement (MFS Africa) société panafricaine de technologies financières (Fintech) confirme les nouvelles ambitions de Wari dans le mobile banking. Cet accord permet aux clients de Wari d’envoyer de l’argent directement à tous les portefeuilles mobiles du Hub MFS Africa. Réciproquement, les utilisateurs de portefeuilles mobiles sur le réseau MFS Afrique pourront générer un «Code Wari» utilisé pour envoyer de l’argent ou pour payer un service dans tous les points Wari. MFS Africa est l’un des plus importants agrégateurs de services électroniques en Afrique grâce à des partenariats avec de grands opérateurs comme Vodafone, MTN et Airtel. «Nous sommes ravis d’étendre notre réseau à plus de 100 millions d’utilisateurs de portefeuilles mobiles à travers l’Afrique, grâce à notre partenariat avec MFS Africa. Nous nous réjouissons de ce partenariat qui permettra à nos clients de transférer de l’argent en Afrique de manière toujours plus simple, plus rapide et moins cher», s’est réjoui M. Mbodje.

Cinq mois plus tard, la plateforme digitale scelle un autre partenariat avec MasterCard. Objectif : permettre à ses clients de faire leurs achats de façon sécurisée, tout en minimisant les transactions physiques d’argent. Wari, à travers son application «My Wari», met à la disposition de ses clients une large gamme de solutions financières numériques développées par le géant américain du paiement, que ce soit par le biais d’un compte de mobile money, d’un porte-monnaie électronique ou encore d’une carte bancaire. Ils pourront aussi utiliser, directement depuis l’application, une carte virtuelle pour effectuer des opérations financières. De même, les entreprises clientes de Wari, notamment les Très petites entreprises (TPE) et Petites et moyennes entreprises (PME), auront à leur disposition un «Masterpass QR» (service de paiement qui permet aux consommateurs de payer avec n’importe quelle carte de paiement, n’importe où, en utilisant n’importe quel appareil), afin d’effectuer des paiements par «QR codes».

Aller au-delà de l’expérience de M-Pesa…
Parallèlement, Wari a mis en place une stratégie d’expansion de ses services. Celle-ci s’est concrétisée avec l’obtention d’accréditations d’une dizaine de Banques centrales sur le continent notamment au Ghana, Kenya, Nigéria, Tanzanie, Ouganda, et Cap-Vert. Aujourd’hui, elle souhaite même détrôner la success-story kenyane «M-Pesa» citée en référence dans le mobile banking en Afrique. «Le succès de l’entreprise M-Pesa est indéniable en Afrique de l’Est. Wari travaille à aller au-delà. Notre plateforme est globale et couvre une soixantaine de pays dans le monde», indique-t-il. Le groupe compte s’appuyer sur ses banques partenaires pour favoriser davantage la finance inclusive. «Notre objectif est de faire de l’inclusion financière en Afrique une réalité pour tous. À ceux qui professent sur le temps de l’Afrique (ndlr “Le Temps de l’Afrique”, nom de l’ouvrage de Jean-Michel Severino) nous ajoutons qu’il faut s’assurer que ce soit plutôt le temps des Africains».

Le mobile banking a un bel avenir en Afrique. Dans son rapport « L’Afrique ouvre la voie dans les services financiers sur mobile » publié le 12 février 2015, le cabinet de conseil américain Boston Consulting Group (BCG) révélait qu’en 2019 quelque 400 millions de personnes possèderaient un téléphone portable en Afrique subsaharienne, seuls 149 millions s’adresseront à la banque conventionnelle, le reste ne pouvant pas accéder aux services financiers basiques. Ce qui représente 250 millions de clients pour les acteurs du secteur. L’intégration de ces prospectus devrait générer au moins 1,5 milliard de dollars aux banques et aux opérateurs de téléphonie mobile d’ici à 2019.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.