ACTUALITÉSActualités

Une ligne Ferroviaire pour rallier Ndjamena à Yaoundé

Le tracé retenu par les deux pays s’étend sur 1400 Km. Il partira du terminus de Camrail Ngaoundéré dans la partie septentrionale du Cameroun pour Ndjamena, la capitale tchadienne. Montant de l’investissement : environ 1400 milliards de francs Cfa. L’Accord portant création de la Commission ferroviaire Cameroun-Tchad, en vue de l’extension du chemin de fer camerounais vers le Tchad a été signé le 3 juin 2014 entre le ministre camerounais des Transports, Robert Nkili, et son homologue tchadien en charge des Infrastructures, des Transports et de l’Aviation civile, Adoum Younousmi. Cette commission interministérielle bilatérale a pour mission principale, la coordination et la validation des études ainsi que la recherche des financements pour la construction de cette ligne ferroviaire, dont les travaux seront lancés fin 2016, selon le chronogramme établi par les experts. Deux banques régionales africaines sont déjà intéressées par le financement de ce projet : la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). En application de l’article 6 de cet accord, les parties contractantes ont choisi comme partenaire technique du projet Bolloré Africa Logistics dont l’une des entreprises au Cameroun (Camrail) est concessionnaire du chemin de fer. Elle devra de ce fait «appuyer la réalisation des études ; apporter un appui à la préparation des dossiers de présentation du projet aux bailleurs de fonds ; préparer les rencontres avec les bailleurs de fonds ; apporter une contribution aux réflexions et aux montages institutionnels et financiers».

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.