ACTUALITÉS

Vaccins anti-Covid19: Étude comparative

Tous en phase III (terminal) et par injection intramusculaire, mais d’efficacité, de conservation et de prises différentes, les vaccins contre Covid-19 révèlent un peu plus leur singularité. Cette étude comparative lève les équivoques éventuelles.

Daouda Mbaye, journaliste

Contre la pandémie à coronavirus, le monde a attendu assez longtemps pour pousser un ouf de soulagement à l’arrivée des premiers vaccins. La dangerosité du virus, ses mutations… ont amené les chercheurs à sortir des sentiers battus. Différents types de vaccins sont alors produits. Sans faire l’économie des tests et des réglementations conventionnels, tous en phase III, ils sont aujourd’hui sur le marché. Cette étude non exhaustive, publiée par notre confrère New York Times sur les plus déterminants, en donne un aperçu.
Pour le vaccin de Pfizer-BioNTech, qui est conçu suivant le process mARN, en phase 3, d’une efficacité à 95 %, il a fini par convaincre les autorités sanitaires de certains pays, tels que l’Albanie, Argentine, Australie, Bahreïn, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Équateur, UE, îles Féroé, Groenland, Islande, Irak, Israël, Japon, Jordanie, Koweït, Malaisie, Mexique, Nouvelle-Zélande,
Norvège, Oman, Panama, Philippines, Qatar, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Arabie saoudite, Serbie, Singapour, Suisse, Émirats arabes unis, Royaume-Uni, États-Unis, Cité du Vatican. Il se conserve uniquement à -70 °C et en prise 2 doses espacées de 3 semaines.

Des modes de fonctionnement différents

Celui de Moderna est de conception similaire au précédent, donc mARN, d’efficacité un epsilon en dessous de 94,5 % et en prise par 2 doses espacées de 4 semaines. Parmi les pays qui ont adopté ce vaccin qui se conserve 30 jours en réfrigération et 6 mois à -20 °C, on compte le Canada, UE, îles Féroé, Groenland, Islande, Israël, Norvège, Qatar, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Singapour, Suisse, Royaume-Uni, États-Unis.
Quant au Gamaleya, sous vecteurs adénoviraux Ad26, Ad5, un procédé de fonctionnement différent des deux premiers, il peut être conservé au réfrigérateur. Son efficacité est à 91,6 % et doit être pris en 2 doses espacées de 3 semaines. Ce sont l’Algérie, Argentine, Arménie, Bahreïn, Biélorussie, Bolivie, Gabon, Guinée, Hongrie, Iran, Kazakhstan, Laos, Liban, Mexique, Mongolie, Monténégro, Myanmar, Nicaragua, Pakistan, Palestine, Paraguay, Republika Srpska, Russie, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Serbie, Tunisie, Turkménistan, Émirats arabes unis, Ouzbékistan, Venezuela qui l’ont adopté.
Le vaccin d’Oxford-AstraZeneca travaille sous ChAdOx1. Son efficacité est un brin en dessous des 3 premiers, à 82,4 %. Il se prend en 2 doses et peut être conservé au réfrigérateur pour 6 moins. Les pays qui l’ont choisi pour leurs populations sont l’Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Brésil, Chili, République dominicaine, Équateur, Le Salvador, UE, Hongrie, Inde, Irak, Mexique, Maroc, Myanmar, Népal, Pakistan, Philippines, Saint-Vincent-et-les Grenadines, Afrique du Sud, Corée du Sud, Sri Lanka, Thaïlande, Royaume-Uni, Vietnam.
De son côté, le CanSino Biologics, sous Ad5, qui affiche une efficacité à 65,7 %, en prise unique, a convaincu le Mexique, la Chine, pour usage militaire, et le Pakistan, tandis que celui de Johnson & Johnson, sous Ad26, en prise à dose unique, présente une efficacité différenciée selon les latitudes : 72 % aux États-Unis, 66 % en Amérique latine et 57 % en Afrique du Sud, et est autorisé par Saint-Vincent-et-les Grenadines.
Pour le Novavax, qui fonctionne grâce à une protéine et se prend en 2 doses espacées de 3 semaines, stable au frigo, nous n’avons pas encore la liste des pays qui l’ont adopté, en dépit d’une efficacité à 89,3 %
Le chinois Sinopharm, à virus inactivé, affichant une efficacité à 79,3 %, en 2 prises espacées de 3 semaines , il a fini par convaincre des pays comme le Bahreïn, Cambodge, Chine, Égypte, Hongrie, Irak, Jordanie, Laos, Macao, Maroc, Pakistan, Pérou, Sénégal, Serbie, Seychelles, EAU.
Le vaccin Sinovac fonctionne selon le même procédé que le Sinopharm, donc à virus inactivé, mais son efficacité est moindre à 50,4 %. Il se prend en 2 doses espacées de 2 semaines seulement. Il est autorisé dans ces pays : Azerbaïdjan, Bolivie, Brésil, Cambodge, Chine, Chili, Colombie, Indonésie, Laos, Turquie, Uruguay.
Enfin, le vaccin du Vector Institute, à protéine, dont l’efficacité n’est pas communiquée, est adopté par la Russie et le Turkménistan. Il se prend en 2 doses espacées de 3 semaines et peut être stable au réfrigérateur jusqu’à 2 ans.

Tableau Coronavirus Vaccine Tracker

 

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.