OBJECTIF ENTREPRENDRE

Afrique du Sud : Un ancien prisonnier devenu tech entrepreneur

L’ancien détenu Sihle Tshabalala a créé une école de codage, Quirky 30, dédiée aux personnes issues de milieux défavorisés afin de leur permettre une meilleure réinsertion sociale.

C’est ce qu’on appelle réussir avec brio sa conversion. Apres avoir passé onze ans derrière les barreaux pour braquages, l’entrepreneur sud-africain Sihle Tshabalala a créé, à sa sortie, la startup Quirky 30 qui offre des formations gratuites en codage pour les anciens détenus, mères adolescentes et jeunes qui s’adonnent à la drogue. Un tremplin pour leur permettre d’avoir un métier pouvant leur faciliter leur réinsertion sociale. Plusieurs d’entre eux ont été déjà formés, notamment dans la ville du Cap « Notre formation est vraiment à part, car c’est la seule présente dans les bidonvilles. Je pense fermement que la Tech à un rôle vital à jouer dans la satisfaction des besoins sociaux dans ces communautés où le chômage et l’analphabétisme dominent. Cette formation est un vrai tremplin pour arriver à une activité viable sur le long terme », indique-t-il au site startupbrics.

Pour ce faire, la start-up a développé un programme d’un an scindé en deux parties. La première, qui dure 8 mois, vise à offrir une formation intense en codage, graphisme et cloud. La seconde, d’une période de 4 mois de stage, permet aux élèves de réaliser des projets pour des clients externes de l’entreprise. Parallèlement, Quirky 30 propose des solutions technologiques aux entreprises clientes et a noué des partenariats à long terme avec des entreprises qui souhaitent recruter ses futurs lauréats.

Par  Moussa Sène

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.