ÉCONOMIE

Cedeao: Du lancement de la monnaie unique à l’horizon 2027

La 59 ème session de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), qui s’est tenue le 19 juin 2021 à Accra au Ghana, a planché, entre autres, sur l’adoption du Pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les États membres et pris note de la feuille de route pour le lancement de l’ECO à l’horizon 2027.

Par Daouda Mbaye

La Cedeao poursuit ses efforts d’intégration. Sous la présidence du Président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, et Président en exercice de la Conférence, en présence de plusieurs de ses pairs, la Conférence des chefs d’État et de gouvernement du 19 juin 2021 a réaffirmé leur engagement à approfondir le processus d’intégration en Afrique de l’Ouest. Aussi, le Comité ministériel a été félicité sur le Programme de la monnaie unique pour les diligences accomplies dans la mise en œuvre des décisions prises lors de sa 58ème Session ordinaire, tenue par vidéoconférence le 23 janvier 2021.

Dans le détail, la Conférence des chefs d’État et de gouvernement a décidé, d’une part, d’adopter le Pacte de convergence et de stabilité macroéconomique entre les États membres de la Cedeao, dont la phase de convergence couvre la période de 2022 à 2026 et la phase de stabilité à partir du 1er janvier 2027 et, d’autre part, de prendre note de la feuille de route pour le lancement de l’ECO à l’horizon 2027 et de charger le Comité ministériel de continuer à travailler pour résoudre toutes les questions en suspens.

Zlecaf et Covid au menu

Entre autres résolutions, la Conférence a pris note des progrès réalisés dans la ratification de l’accord et a exhorté les autres États membres à accélérer le processus de ratification de la Zlecaf (Zone de libre-échange continentale africaine. À la Commission de la Cedeao, il a été exhorté de continuer à coordonner les positions communes pour les négociations afin de s’assurer qu’elles s’appuient sur les acquis de la Cedeao.

Relativement à la pandémie de Covid-19 dans la région, la Conférence a pris note d’une situation qui révèle une stabilisation résultant des efforts déployés par les États membres et l’Organisation ouest-africaine de la Santé (OOAS). Elle a pris note de la vaccination dans tous les États membres au moyen des vaccins fournis par l’initiative COVAX et salue la récente décision du G7 de fournir des vaccins supplémentaires aux pays en développement.

Aussi, elle encourage l’Organisation ouest-africaine de la Santé à intensifier ses efforts en vue de la mobilisation d’un partenariat pour la production de vaccins anti-Covid dans la région et note la nécessité d’introduire un passeport biométrique dans la région. Dans cette lancée, cette 59ème session a intimé au Président de la Commission de travailler avec les États membres et l’OOAS sur les modalités visant à accélérer la réouverture des frontières terrestres en toute sûreté pendant la pandémie, conformément aux directives harmonisées de la Cedeao pour la libre circulation des personnes et des biens en période de pandémie.

Quant à la solidité de la monnaie unique à créer, elle serait bien adossée à des politiques dans les pays de la zone qui mettent en place sans délai des unités intégrées dans l’extraction d’or [de la mine à la fonderie de lingots d’or labellisés], mais aussi des marchés et bourses très bien organisés.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.