ÉDITORIAL

L’Afrique de demain sera digitale ou ne sera pas!

Ce numéro d’ »African Business Journal » est fortement influencé par le digital. En effet, le Grand Entretien, le Case Study tout comme plusieurs dossiers traitent de l’économie numérique sur le continent. Le grand entretien que nous a accordé Mohamed Horani, président de HPS, illustre à l’envi cette citation «L’humilité est le socle de toutes les réussites vraies».
À cette qualité se double celle de la valeur travail, qui a permis à Mr Horani et à son équipe de créer le champion marocain d’envergure mondiale que l’on connaît. Ce groupe présent sur les cinq continents consacre chaque année 12% de ses revenus à la Recherche&Développement, pour se donner les moyens de rivaliser coude-à-coude avec ses compétiteurs européens et américains. Mais surtout, cette politique d’innovation permet de cultiver l’agilité d’HPS pour précéder ou à défaut accompagner les «ruptures» dans le secteur des systèmes de paiement.
Et Mr Horani d’encourager les jeunes Africains à tirer parti du plein potentiel de l’économie numérique, qui représente un enjeu de 300 milliards de dollars américains à l’horizon 2025 contre 18 aujourd’hui. Quant au Business Case, nous avons retenu un «coup de cœur» : Bassila, une start-up égyptienne qui valorise les projets à fort impact social via le clickfunding.
L’originalité du concept réside dans l’ingéniosité des fondateurs à détourner l’engouement croissant des Égyptiens pour les réseaux sociaux en faveur du financement de microprojets nécessitant peu de financement pour voir le jour ou se développer. Après le crowdfunding, voilà donc venu le temps du clickfunding, un outil adapté aux réalités africaines pour répondre à la question du financement.
Les autres dossiers traités dans ce numéro laissent apparaître les enjeux relatifs à la transformation numérique sur le continent, qu’il s’agisse de l’agriculture, de la santé, de l’administration, entre autres. Il est donc urgent que des politiques volontaristes remettent les enseignements STEM*, privilégiant les sciences, au cœur de la pédagogie de nos écoles, et accélèrent la dématérialisation des procédures dans les administrations et les entreprises pour moderniser nos économies africaines et nous prémunir contre une marginalisation numérique.
En vous souhaitant une belle lecture, toute l’équipe d’ »African Business Journal » se joint à moi pour vous souhaiter de bonnes vacances estivales.
Par Alioune GUEYE

* STEM : Sciences Technologies Électronique Mathématiques

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.