AFRICAN ENTREPRENEURSHIP JOURNALAFRICAN MANAGEMENTAfrican Management

Mustapha Terrab, Un ingénieur au long cours

mustapha-terrab,-un-ingenieur-au-long-cours

Mustapha Terrab a réussi à la tête de l’OCP, une révolution managériale sans précédent dans la gestion globale d’une entreprise publique marocaine. Sa Majesté le Roi Mohamed IV aura vu juste de le rappeler au Maroc et de le nommer à la tête de l’OCP en 2006, après qu’il ait quitté en 2002, la tête de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications. Avec une méthode et un style de management à la M.I.T, donc américaine, Mustapha Terrab a fait de l’OCP, une entreprise repliée sur elle-même à une entreprise communicante.

Il a aussi imposé, une nouvelle orientation stratégique à l’OCP qui, tout en faisant le cap sur les Mar- chés porteurs du continent, prend pied dans les Marchés du futur (Amérique latine) et diver- sifie les cœurs de métiers de l’OCP (en plus du phosphate et des engrais, l’OCP vend également un savoir- faire industriel mondialement reconnu). Le tout, dans une vision prospective réconciliant compétitivité et protection-préservation de l’Environnement (ville verte à Benguérir, Pipe line à la place du train).

Une réussite dans la transformation organisationnelle (OCP Skills) et dans la vision stratégique (extension) qui mériteraient de déboucher sur un livre à mettre au programme de la formation des futurs cadres Africains dans nos Business Schools. Mustapha Terrab, actuel Président Directeur Général du Groupe est natif de la ville de Fès, en octobre 1955.

Il est titulaire d’un (PHD) doctorat d’Etat en Recherche opérationnelle du Massachusetts Institute of Technology (MIT, Cambridge, USA), d’un master en ingénierie dans le même institut (1982). Il est également titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole nationale des ponts et chaussées de Paris en 1979. Mustapha Terrab a intégré Bechtel Civil (1983/85) et Minerals Inc, à San Francisco en Californie, en qualité d’analyste en systèmes de transport où il était responsable des études planning pour le projet de construction de l’aéroport international de Damman (Arabie-Saoudite) et membre de l’équipe chargée des études économiques liées au projet de la liaison fixe à travers le détroit de Gibraltar.

Il a également exercé en tant que professeur assistant et chercheur au Massachusetts Institute of Technology de septembre 1986 à août 1989 et consultant au laboratoire Draper de Cambridge au Massachusetts de septembre 1989 à juillet 1993. Ses qualités professionnelles lui valent, en 1988, le prix Frederick Hennie III pour «sa contribution exceptionnelle» au programme d’enseignement du département d’ingénierie électrique et informatique du MIT. Il exerça dans l’enseignement jusqu’en 1992 après avoir été professeur assistant au Rensselear Polytechnic Institute, Troy à New-York.

En 1992, il est chargé de mission au Cabinet royal. En 1995, il est nommé Secrétaire général au secrétariat exécutif du Sommet économique pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord (Maroc).Sa Majesté feu Hassan II le nommera en avril 1996, membre du groupe de réflexion auprès de lui avant de le porter à la tête de l’ANRT (Agence nationale de réglementation des télécommunications). Le 15 février 2006, Mustapha Terrab est nommé PDG de l’OCP.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.