African Journal

Startup of the Year/Africa 2017: la start-up ougandaise Thinvoid couronnée

La start-up ougandaise Thinvoid a remporté le Prix de la start-up de l’année, lors de la première édition du concours «Startup of the Year/Africa 2017».

Plus de 550 candidats en provenance de 41 pays africains avaient postulé pour cette première édition. Au finish, six ont été primées. La Palme d’or est revenue à «Thinvoid» qui a remporté le Prix de la start-up de l’année doté d’une enveloppe de 10.000 euros. Cette start-up rwandaise a mis en place un service pour promouvoir l’inclusion financière des professionnels non bancarisés dans les secteurs du transport et de l’agriculture.
Une autre start-up anglophone, «Zenvus» du Nigéria, s’est adjugé le «Prix spécial Agritech OCP». Elle a développé une solution intelligente pour les exploitations agricoles qui utilisent des capteurs électroniques pour recueillir des données sur le sol concernant l’humidité, les nutriments, la température, le pH. Les prix «Spécial Diaspora Africaine» et «Spécial Destination Afrique» ont été décernés respectivement à «EtichPhone» qui propose une solution qui permet d’appeler, de transférer de l’argent vers l’Afrique, de réaliser des achats à partir d’un mobile et d’investir dans les PME africaines, et à la plateforme «Trust in Africa» qui accompagne notamment les entreprises sur le continent africain ou dans la poursuite de leur implantation, principalement en Afrique de l’Ouest et centrale. Ces trois lauréats ont reçu un chèque de 5.000 euros chacun.
Par ailleurs, la start-up malgache «Mahazava», qui finance, distribue et assure le suivi de kits solaires à Madagascar, a décroché le «Prix du public» (2.000 euros), et «Prix coup de cœur du jury» est revenu à «Fapel Guinée», spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de pompes à piston alternatif à usage domestique et d’irrigation.

Par Baye Sakho

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.