ACTUALITÉS

Nigéria: « Open Market » de la Banque centrale sur le marché du maïs

Dans le but de combler le déficit de production de maïs et d’augmenter la production locale, la Banque centrale du Nigéria (CBN) a favorisé l’introduction de 50 000 tonnes de maïs dans le marché nigérian.

Mbaye, journaliste

Conformément à son engagement de réduire le prix du maïs, la Banque centrale du Nigéria (CBN) a mis en branle la libération des importations de maïs en ce mois de février 2021, via son Anchor Borrower’s Programme (ABP), ou Programme d’ancrage des emprunteurs, destiné aux principaux producteurs d’aliments de volaille et producteurs de volaille du pays. Ces principaux bénéficiaires, principaux acteurs de la chaîne de valeur du secteur, sont Premier Flour Mills, Crown – Olam, Grand Cereals, Animal Care, Amobyn & Hybrid Feeds, Zartech, Wacot, Sayeed Farms, Pandagri Novum et Premium Farms, ainsi que les sections Sud-Ouest, Sud-Sud, Nord-Ouest et Centre-Nord de l’Association avicole du Nigéria (PAN). Avec cette importation de 50 000 t de maïs au cours de la deuxième semaine de février, le marché a affiché une réduction de prix de 200 000,00 nairas par tonne métrique à environ 180 000,00 nairas par tonne métrique. Les analystes avancent que ce cours baissera davantage.

Atténuer le déficit
Pour rappel, au mois de janvier, CBN avait annoncé une facilitation pour l’importation de  300 000 tonnes de maïs pour combler le déficit de production et augmenter la production locale du produit. Une action visant à atténuer le déficit actuel du maïs disponible sur le marché.  Pour les responsables du secteur, les causes de ce déficit sont à trouver du côté de la sécheresse dans certaines régions en 2019, notamment dans la ceinture de production du Niger, Kaduna, Katsina, Zamfara et une partie des États de Kano, mais aussi à la spéculation de stockeurs et intermédiaires, ainsi qu’à l’insécurité autour du maïs, notamment d’activités de banditisme.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.