EN BREF...

Ouganda-Kenya: La guerre du lait aura-t-elle lieu ?

L’interdiction des produits laitiers ougandais, imposée par le voisin kenyan, continue de défrayer la chronique à Kampala.  À l’instar d’Amelia Kyambadde, ministre du Commerce et de l’industrie, Rebecca Kadaga, présidente du Parlement, a demandé aux parties prenantes du secteur laitier ougandais d’envisager une action en justice si les voies diplomatiques échouent. Les députés ougandais sont en effet mécontents de l’échec du gouvernement à résoudre ce blocus. La présidente de l’Assemblée nationale ougandaise s’est dite préoccupée par l’incapacité à appliquer le principe de réciprocité et a déploré le fait que le gouvernement de son pays ait tardé à agir. De son avis, si les éleveurs continuent de trinquer, alors elle va encourager le peuple ougandais à poursuivre le gouvernement du Kenya, en vertu du Traité de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.