ACTUALITÉSÉCONOMIE

Transport: Interconnecter le secteur aérien pour stimuler la croissance

Une connectivité du secteur aérien africain pourrait générer plus de 29 milliards de dollars de recettes directes aux économies du continent. Une belle opportunité à saisir.

L’interconnectivité du secteur aérien du continent promeut l’intégration économique et la croissance des économies africaines. C’est en substance le message subliminal délivré par des experts aéronautiques lors du dernier Forum AviaDev qui s’est déroulé en Afrique du Sud, du 24 au 26 avril 2019. Selon eux, une connectivité entre les différents secteurs aériens pourrait rapporter plus de 29 milliards de dollars de recettes directes pour les pays africains, des revenus supérieurs aux produits intérieurs bruts (PIB) de la moitié des économies du continent.
D’après Rebecca Rowland, associée chez Midas Aviation, un des groupes partenaires de l’AviaDev «la connectivité est vitale pour la croissance économique et le commerce. À mesure que les régimes de visas s’ouvriront et que les contraintes réglementaires s’assoupliront, nous devrions voir beaucoup plus de capitales africaines reliées les unes aux autres et, avec cela, nous verrons davantage d’opportunités réalisées». Cette révélation intervient dans un contexte marqué par la mise en place d’un processus d’unification du ciel africain après le lancement en 2018 du projet de Marché unique du transport aérien en Afrique (Mutaa) qui devrait permettre l’accélération de l’intégration économique du continent et stimuler la croissance du commerce et du tourisme.

Par Babacar Seck

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.