African Journal

Transport & Logistique: une application pour connecter les professionnels du secteur

La plateforme web Bifasor, lancée par trois jeunes entrepreneurs, souhaite faciliter la mise en relation entre les professionnels secteur du transport et de la logistique en Afrique.

Le secteur du transport et de la logistique occupe une place prépondérante dans l’économie africaine. De nombreux acteurs locaux et internationaux interviennent dans la chaîne de valeur. Sauf qu’il existe souvent peu de connexions entre ces différents professionnels du secteur. Un gap qui constitue un handicap de taille dans cette activité. Trois jeunes entrepreneurs Zakaria, Rym Soussi et Steven ont décidé de proposer une alternative pour faciliter la mise en relation, via la plateforme Bifasor. «Il n’est pas facile pour un chargeur de trouver des transporteurs et entrepôts avec de l’espace disponible, il n’est pas facile pour les transporteurs de trouver des chargeurs, il n’est pas facile pour les entrepositaires de trouver des chargeurs pour stocker leurs marchandises et optimiser leur espace, etc. Conséquence : ils font appel à des intermédiaires, qui sont pour la plupart des courtiers informels et qui pratiquent des commissions exorbitantes pour des services peu fiables. Ils sont à l’origine de délais longs et de coûts élevés pour les entreprises et le consommateur», indique Rym Soussi, co-fondatrice, et chargée de communication de la start-up, du site startupbrics.com.
Un marché de 157,3 milliards de dollars en 2016

En Afrique, le poids financier du marché du transport et de la logistique est estimé à 157,3 milliards de dollars en 2016. Bifasor souhaite donc permettre à tous ces acteurs (transporteurs, chargeurs, commissionnaires de transport, agents de fret, entrepositaires, etc.) d’avoir une meilleure visibilité les uns sur les autres pour mieux faire prospérer leur business. «Ils pourront de la sorte économiser temps et argent et rationaliser leurs activités. En outre, l’interface qui intègre également une messagerie et un espace de stockage de documents confère à la plateforme une fonction d’outil de travail destiné à simplifier la gestion des activités quotidiennes de l’entreprise», renchérit-elle. Parallèlement, la start-up a prévu de créer une Marketplace pour y exposer du matériel comme les pièces détachées et autres équipements. «Elle permettra de remédier à la difficulté actuelle de trouver les pièces détachées et équipements qui a pour résultat d’immobiliser les activités», précise Rym.
La jeune entreprise a lancé la version pilote de la plateforme en juillet 2016, lors de la journée nationale de la logistique à Ouagadougou au Burkina Faso. Ses initiateurs souhaitent avoir de nouveaux financements pour développer davantage le projet. «Nous avons gagné une compétition internationale lancée par le gouvernement français  »French Tech Ticket » qui récompense les meilleures innovations (23 projets ont été retenus sur 1.400 candidatures venues du monde entier). À ce titre, nous avons reçu une subvention qui nous permet de développer notre projet pendant 6 mois renouvelables et un accompagnement dans un incubateur. Nous sommes activement à la recherche de financement pour voir aboutir le projet et le déployer sur le continent africain, à hauteur de 300.000 euros pour commencer!», lance-t-elle.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.