ACTUALITÉS

Economie: surchauffe sur les cours du brut après l’accord OPEP+  

Les pays membres de l’OPEP+ ont finalement décidé, lundi 4 octobre 2021, de maintenir leur production à 400 000 barils/jour. Presque immédiatement, les cours du pétrole brut se sont envolés.

Daouda MBaye

Avec un baril du WTI qui cotait à 78,38 dollars et du Brent (référence du brut européen) à 82,00 dollars, lundi 4 octobre, soit les pics qui n’avaient jamais été atteints depuis novembre 2014 et octobre 2018, le monde renoue avec un pétrole cher. L’accord OPEP+, conclu entre les 13 pays membres de l’OPEP et 10 pays alliés, a induit de tels prix. Goldman Sachs fait une prospective encore plus alarmante avec un Brent à 90 dollars d’ici la fin de l’année. Pour nombre d’analystes, c’est une sérieuse menace sur la reprise économique d’économies déjà bien malmenées par la crise sanitaire. Ceux-ci n’ont rien contre une certaine inflation réelle,  signe d’une relance, mais évoquent de sérieux risques pour la demande à moyen terme, notamment pour les pays importateurs. Du côté de Morgan Stanley, il a été défendu qu’un baril atteignant le seuil des 80 dollars marquerait l’entrée dans une zone de « destruction de la demande ».

Comment inverser la tendance
Les 13 membres+10 alliés, pilotés par l’Arabie saoudite et la Russie, ne font que 23 pays sur plus de 200 Etats, dont la majeure partie est en train de lutter tant bien que mal pour sortir d’une crise de Covid-19 qui continue de saigner les trésors publics. D’aucuns croyaient que la forte hausse des cours, autour de 20%, ces 6 dernières semaines, allait pousser les producteurs de cette alliance à accélérer la production de l’or noir… Les conclusions de leur sommet ministériel éclair en visioconférence, hier, ont été contraires.
Outre les problèmes des uns et des autres dans le cartel et les alliés, liés à des questions de stabilité, d’investissements et d’infrastructures, une nouvelle réunion est déjà programmée pour le 4 novembre prochain.
Gageons que les énergies renouvelables, de plus en plus rentables et plus propres, dans un contexte de réchauffement climatique, vont enfin faire une percée remarquable pour satisfaire une demande réelle.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.