AFRICAN MANAGEMENTStartup

Financement: 725,6 millions de dollars levés par les start-up Tech en 2018

La Banque africaine de développement (BAD) va injecter 7,5 millions d’euros dans le fonds Africa Tech Ventures (ATV) pour financer des start-up technologiques sur le continent. Des entreprises qui avaient déjà levé 725,6 millions de dollars en 2018.
Par Babacar Seck

Ce véhicule financier entre dans le cadre de l’initiative Boost Africa lancée conjointement par la BAD et la Banque européenne d’investissement (BEI) pour renforcer l’entrepreneuriat et l’innovation en Afrique. Ce montant permettra de financer des start-up qui proposent des technologies innovantes dans les secteurs de l’éducation, la logistique, l’énergie, la santé, l’agriculture, les biens de consommation et les services financiers. Outre cette enveloppe financière, Africa Tech Ventures (ATV) fournira aux entrepreneurs sélectionnés une assistance technique et les mettra en relation avec son réseau d’entrepreneurs.
Ce financement devrait stimuler davantage les entrepreneurs Tech qui restent toujours très actifs dans les levées de fonds pour faire grandir leurs projets. Ils ont réussi à mobiliser au total 725,6 millions de dollars en 2018, selon le rapport Global Tech Media Weetracker. Loin des 560 millions de dollars obtenus en 2017, avec 61% dédiés à la production énergétique hors-réseau, aux fintech et l’e-commerce.
L’année écoulée, 80% des transactions ont été effectuées par les start-up technologiques du Nigéria, de l’Afrique du Sud et du Kenya. Les entreprises nigérianes raflent la mise avec 136 transactions sur les 458 effectuées sur le continent, suivies par les sud-africaines (premières en 2017) avec 107 transactions et les kenyanes (73 transactions).
Les financements les plus importants ont été obtenus par les start-up spécialisées dans les technologies financières (Fintech), devant celles qui s’activent dans les technologies dédiées aux assurances (Insurtech), à l’éducation (Edtech), à la santé (Healthtech) et à l’agriculture (Agritech).

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.