AFRICAN JOURNALTOURISME ET HÔTELLERIE

Transport aérien: L’Afrique ne pesait que 2,2% du trafic mondial

Selon un rapport de l’Association internationale du transport aérien (IATA), l’Afrique ne représente que 2,2% du trafic mondial. Loin derrière l’Asie-Pacifique et l’Europe.

Le continent africain est à la traîne dans le circuit mondial de l’aviation. L’Afrique occupe la dernière place avec seulement 88,5 millions de passagers transportés en 2017. L’Asie-Pacifique caracole en tête avec 1,5 milliard de passagers, soit 36,3% du trafic mondial (+10,6% par rapport à 2016), suivie de l’Europe avec 1,1 milliard de dollars, soit 26,3% (hausse de 8,2%), et l’Amérique du Nord qui affiche un taux de 23%, soit 941,8 millions de passagers (+3,2%). L’Amérique latine (7%) et le Moyen-Orient (5,3%) complètent ce quintet.
Le lancement en janvier 2018 du Marché unique du transport aérien en Afrique (Mutaa) par l’Union africaine devrait permettre à l’Afrique d’améliorer ses statistiques dans les prochaines années. Une trentaine de pays ont, pour le moment, adhéré à cette initiative. Ce mégaprojet qui vise 300 millions à l’horizon 2035 à travers la mise en place d’un open sky au niveau continental pourrait donner un nouveau souffle au secteur aérien qui enregistre des pertes estimées à 100 millions de dollars par an.

Par Babacar Seck

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.