ACTUALITÉSÉCONOMIE

PEA 2019: Renforcer l’intégration et créer plus d’emplois pour augmenter la croissance

La croissance du PIB du continent africain devrait augmenter pour atteindre 4% en 2019 et 4,10% en 2020, selon les conclusions du rapport sur les perspectives économiques en Afrique en 2019 (PEA). Les États africains devraient aussi favoriser l’intégration régionale et la création d’emplois pour renforcer cette croissance.
Par Babacar Seck

Le rapport annuel tant attendu de la Banque africaine de développement (BAD) se veut rassurant sur les perspectives économiques du continent. D’après les PEA 2019, la performance économique générale de l’Afrique devrait connaitre un redressement, ce qui permettrait à la croissance continentale de s’accélérer pour atteindre 4% en 2019 et 4,1% en 2020. « Le continent se porte bien. La performance économique générale de l’Afrique continue de s’améliorer, mais elle reste insuffisante pour faire face aux défis structurels », précise Akinwimi Adesina, président de la BAD.

Créer 12 millions nouveaux emplois par an
L’emploi figure en bonne place parmi ces défis. L’Afrique doit créer 12 millions nouveaux emplois par an pour éviter une hausse du chômage, selon le rapport qui estime que c’est la condition nécessaire pour améliorer l’équilibre entre l’évolution de sa population en âge de travailler et l’évolution des opportunités d’emploi. En effet, le taux de croissance annuel de l’emploi était en dessous de 1,8% (soit moins que les 3% de croissance annuelle de la population active du continent), entre 2000 et 2014. D’après les prévisions, la population active du continent, estimée à 705 millions en 2018, devrait atteindre un milliard d’ici 2030. « Si cette tendance se maintient, 100 millions de personnes vont rejoindre les rangs des chômeurs en Afrique d’ici 2030 », alerte la banque panafricaine.

Renforcer l’intégration africaine
Pour relever ce défi, les États africains devraient compter sur le secteur manufacturier, un des grands pourvoyeurs d’emplois. « La croissance tirée par le secteur manufacturier a le plus grand impact sur la création d’emplois », indique Hanan Morsy, directrice du département de la prévision et de la recherche en matière de politique macroéconomique à la BAD.
Les PEA 2019 encouragent les pays africains à renforcer l’intégration et à œuvrer pour une « Afrique sans frontières » afin de permettre au marché continental d’être le centre du commerce mondial. « Pour développer des chaînes d’approvisionnement transfrontalières, il est essentiel d’améliorer la gestion des douanes et d’adopter des règles d’origine simples et transparentes », souligne le rapport. La Zone de libre-échange continentale africaine (Zleca) dont l’accord de création a été signé par 44 pays en mars 2018 s’inscrit dans cette dynamique.

Comment here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.